Histoire du Black Jack

1° HISTOIRE DU BLACK JACK.

1) LES ORIGINES.

Les experts du jeu pensent, dans l’ensemble, que le Black jack provient d’un jeu Français répondant au nom de Chemin de Fer. Toutefois, ce jeu n’est qu’une copie du baccara, un jeu italien inventé par felix Falguieren. Une légende veut que ce jeu de cartes trouve sa source dans un ancien rituel selon lequel des prêtres italiens déterminaient selon les cartes si une jeune femme vierge était destinée à devenir prêtresse ou à mourir. Aussi, l’origine du Baccara qui est à l’heure actuelle un des jeux des plus prisés dans le monde entier, est-il réclamé d’une part par les Français et d’autre part par les Italiens. Les cartes à jouer étaient alors à l’époque des cartes de tarot et c’est vers l’année 1491 que la connaissance du Baccara a commencé à se répandre à travers la France. Ce passe-temps étant à l’époque désigné comme une activité royale est devenu plus tard accessible à tout le public après sa légalisation.

Le Baccara devint alors un jeu très apprécié. La dénomination de « Chemin de Fer » lui fut attribuée en France, en raison de la boîte en fer qui contenait les cartes et les joueurs furent par ailleurs appelés les « pontes ».

Le Black jack quand à lui est joué dans des casinos de l’hexagone, avant la révolution. Il s’appelait alors Vingt et un. En Angleterre, on le dénommait Twenty one. Grâce à des colons, il arriva aux Etats-Unis. Au début, il ne rencontre pas un vif succès c’est pourquoi, pour le rendre plus attractif, les casinos mettent en place des bonus. Le terme Black jack provient justement de l’un d’eux dans lequel il est possible de recevoir un paiement, au rapport particulièrement intéressant de 10 contre 1, lorsque le joueur obtenait un valet et un as de pique. Le valet se disant jack en anglais et le pique étant de couleur noire (black), on a appelé cette variante Black jack. Ce nom s’est répandu et reste utiliser de nos jours bien que le bonus est disparu. Après une longue période d’interdiction, ce jeu de cartes est à nouveau légalisé en 1969. Epoque à partir de laquelle il connaît une très grande popularité.

2) L’EVOLUTION DU BLACK JACK.

La découverte de la stratégie de base.

Il existe une méthode simple pour augmenter ces chances de gagner au Black jack. Elle se nomme stratégie de base, basic strategy en anglais. En 1956, Roger Baldwin écrit un article qui restera fort célèbre. Publié dans le journal de l’association Américaine des statistiques, il s’appelle The optimum strategy in black jack, ou Stratégie optimale au Black jack en français. L’auteur y développe une méthode de jeu basé sur le calcul mathématique des probabilités. Elle dévoile la manière, qui a le plus de chance de remporter la victoire, selon votre main et la carte face visible du donneur. En suivant cette méthode, vous pouvez abaisser l’avantage de la banque à moins de 1%.

L’invention du comptage de cartes

En 1962, une méthode encore plus efficace apparaît. Elle est inventée par Edward O. Thorp dans le livre Beat the Dealer ou Battre le donneur, en français. Il s’agit du célèbre comptage de cartes.

L’oeuvre de Thorp rencontre un tel succès, auprès des joueurs, que les casinos doivent changer les règles du jeu pour garder leur avantage. Devant les protestations et le boycott des joueurs, ils ont dû revenir aux règles initiales. Dans les années 70, des stratégies toujours plus sophistiquées apparaissent. Les ordinateurs, qui se démocratisent, permettent d’effectuer des calculs complexes pour améliorer le comptage de cartes. Les ouvrages pour gagner de l’argent au Black jack se multiplient. Tant et si bien que les casinos durent trouver un moyen pour ne pas perdre leur avantage. C’est à cette époque que les sabots se mettent à comporter plusieurs paquets de cartes, de 3 à 8 en général. Cela complique et rend moins efficace toute tentative de comptage de cartes.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site